Association Rêve de Terre

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 8 juillet 2016

Rêve de Terre, on s'accroche !

Salut !

Bienvenue à Pascal, nouvel adhérent !

Comme d'habitude, rendez vous  sur le terrain

à partir de 14 heures samedi 9 juillet

face à la Collecterie, rue Saint-Antoine :


Programme de travail :

- On pourra voir notamment de nombreux plants de pommes de terre qui se sont développés spontanément, le phytolaque -invasif- qui est revenu, les céréales (avoine, seigle), la vigne ancestrale qui a réapparu ainsi que le pommier Calville, ancienne variété cultivée à Montreuil .....

Phytolaque en plein cielPhytolaque   Résultat de recherche d'images pour "pommier calville" Pomme Calville

Le phytolaque est toxique pour l'Homme, mais ses baies sont très appréciées des grives, ce qui explique partiellement sa dissémination.

- Observation du terrain, partage des idées sur les projets à  y développer, plantation de petits fruitiers en automne (framboisier, groseille, mûres, cassis)

- Semis de sarrasin , de haricot et de phacélie


Sarrazin, blé noir de nos galettes bretonnes...     La phacélie, fleur rustique idéale pour les bombes de graines !


- taille du lierre et du buddleia


Résultat de recherche d'images pour "buddleia davidii" Buddleia en fleurs : "l'arbre à papillons" est réputé mellifère.



Envoyez vous idées  pour l'ordre du jour d'une futur AG , chacun peut amener des idées d'actions à développer,autour du projet de  RÊVE de TERRE : agriculture et convivialité sur les friches urbaines, sensibilisation à l'environnement, partage de connaissances autour de la mutation......

A bientôt

Péter



mardi 7 juin 2016

Libérez les murs aux Estivales de la permaculture !

Afficher l'image d'origine


Dans le cadre des Estivales 2016 de la permaculture, dont Rêve de Terre est partenaire,  notre ami permaculteur Dieter JENZER (déjà venu de Suisse les années passées) va encore plus loin et nous propose un atelier de libération des murs à pêches !

Atelier « Libérer les murs à pêches envahis par les arbres » 

Dieter JENZER, permaculteur de l'Art branché et concepteur d'espaces de jeu naturels, propose à nouveau cette année d’intervenir entre les murs à pêches du Jardin Forestier de Rêve de Terre au 11, rue Saint-Antoine.

Le but principal de l'atelier est de libérer les murs, envahis  par les arbres, les mettre à la lumière et intensifier la biodiversité (thème cette année des Estivales) en installant d'abord un espace de travail du bois :  le bois récolté sera préparé pour servir à de multiples applications et pour aménager ce terrain. Il s'agit aussi d'élaborer un milieu de bien-être, tout en conservant le caractère d'un terrain sauvage.

L’atelier accueillera les visiteurs et participants le samedi 25 juin entre14 et 17h et le dimanche 26  entre 13 et 16h.  Outre la visite libre, des départs en pédibus seront proposés, si nécessaire, depuis la Prairie au cœur du festival à quelques minutes à pied du Jardin Forestier.

Contenu :

 Installer un lieu pour le travail du bois : Un dépôt pour conserver le bois récolté, les tiges et les branches. Un chevalet de sciage pour travailler avec la scie à main, Un support pour fendre le bois avec une hache, pour tailler en pointe des piquets, etc. Un lieu pour garder les outils nécessaires

Coupe et taille dans les bosquets : Couper les branches et tiges le long des murs, les sélectionner, préparer, façonner et conserver. Prise en considération et contrôle des rejets. Tailler des haies et arbres têtards.

Outils possibles :Scies petites et grandes pour le bois vert, hache pour fendre le bois, serpe pour couper les branches, sécateurs, grands sécateurs ou coupe-branche, gants, tarrière, barre à mine, brouette, ciseaux pour couper la ficelle, couteaux pour tailler le bois, cisailles pour tailler la haie. Matériaux: ficelle en sisal,  fils de fer.

Afficher l'image d'origine
Projets possibles dans les années prochaines :

Construction de barrières, passerelles, pergolas, cabanes, des architectures naturelles. Fabrication de tressages, liens végétaux, nattes. ornements. Confection de bois de feu, de charbon de bois, BRF, compost, etc. Aménagement d'une zone de bien-être, des sentiers, des microclimats. Mais pourquoi pas aussi : un espace de jeux naturel, un chemin de land’art, une cathédrale végétale, un espace d’ herbes sauvages et comestibles, un potager aux herbes aromatiques.

Ces activités s'inscrivent dans une thématique permacole qui englobe l'aspect social, l'écologie, la pédagogie, la culture, la productivité et le loisir.

La culture : le projet invite les acteurs du patrimoine et les citoyen impliqués à sauver les anciens murs, de les mettre en valeur et à la lumière, autant que les bosquets qui poussent entre les murs. Il offre de lier des anciens savoirs artisanaux et de soin du paysage aux nouvelles connaissances en permaculture.

 L'écologie : les murs et les bosquets composent un biotope extraordinaire.

 La pédagogie: l'atelier montre la possibilité de réunir divers aspects, dont la participation à un aménagement évolutif et pérenne du terrain, durant plusieurs années.

 L'aspect social : le projet traite la question de l’intégration des voisins et les associations des murs à pêches aux activités sur le terrain.

 Le loisir : Le terrain offre une possibilité de se promener et de s'inspirer dans un environnement sauvage, naturel et de bien-être, en plein milieu urbain.

lundi 16 mai 2016

Rando urbaine dimanche 22 mai

Bonjour,
Dans le cadre de " Rêve de Terre " et de la " Fête de la nature ", je vous invite sur un parcours de randonnée, à découvrir ce qui reste encore d'un paysage ancien, et à rêver celui qui va advenir. Nous pouvons encore parcourir sur plus de 10 km des zones pas ou peu urbanisées, de Montreuil aux Côteaux d'Avron, à Neuilly-Plaisance. La ville et la campagne se tutoient. Les carrières, le fort militaire, les domaines bourgeois et les exploitations agricoles nous ont paradoxalement légués cette trame verte ; à nous de la protéger !

Rendez vous à 10h30 avenue du Président Wilson (à la mairie de Montreuil ) devant le fleuriste Pompon (derrière l'arrêt du bus 102 direction Rosny)
parcours de 10h30 à 16 heures, distance 15 km environ, possibilité de quitter avant en bus de plusieurs points.

Tous les détails sur le site de la Fête de la nature :
http://www.fetedelanature.com/espace-acteurs/naturenvil-raave-deterre/de-montreuil-sous-bois-aux-coteaux-davron-rando-trame-verte-15-km-environ

A+
Péter Z
Afficher l'image d'origine

mardi 10 mai 2016

Trois prochains rendez-vous proposés sur le terrain

3 prochains rendez-vous proposés sur le terrain 11, rue Saint Antoine face à la Collecterie :

Samedi  14 mai  à partir de 13 h15, c'est en même temps "la fête des murs à pêches " ( je devrais quitter vers14h30 )
Samedi 21 mai   de 13h à 15 heures  accueil du public dans le cadre de la fête  "les jardins font salon ",
http://www.fetedelanature.com/espace-acteurs/ville-de-montreuil/les-jardins-de-montreuil-font-salon
Samedi 11 juin de 14 à 17 heures

Programme :

observations de la végétation, entretien, discussion...

- discussion : les projets, par exemple "Quels  petits fruitiers (épine vinette...  ) pour faire un jardin sauvage comestible à implanter en automne ?

- semis : maïs, sorgho, tournesol, sarrasin, phacélie, haricot, lentilles, pois chiches, marguerites, ipomée à faire grimper sur le grillage,
- plantation : tomates, pommes de terre, artichaut ...
- aménagement de notre espace pique-nique/réunion
- fête éventuelle de la Saint-Jean , du solstice de juin, à discuter
- revoir notre relation avec la Collecterie, où nous stockons : il ne reste plus qu'une fourche, ils  auraient emmené le matériel rue des néfliers où ils en ont besoin  (nous n'avons pas d'outils pour Dieter)
- rédiger un flyer pour recruter de nouveaux jardiniers de proximité - Flyer à déposer à la Collecterie.

Date de l'AG à redéfinir : fin mai (début juin je ne suis pas là)


RSA 03

Nouvelles du jardin :
A voir en ce moment, la floraison de tulipes bien planquées au fond du jardin  (juste au passage du mur..); les tiges des alliums sont sorties de terre,  floraison en juin...
En mars et avril ont été semées ou plantées les plantes suivantes : moutarde, sainfoin, féverole, pois, primevère, hémérocalle, anémone de Caen (floraison juin -juillet), agapanthe, et je ne sais quoi d'autre...
Un ailanthe à été arraché, un buddléia taillé, des rejets de cournouillers arrachés, etc..

A+
Péter Z

mercredi 9 mars 2016

De la clarté avant tout !

Les prochains rendez-vous sur le terrain au11, rue Saint-Antoine, face  à la Collecterie, sont  toujours le deuxième samedi de chaque mois à 14 heures :
Samedi 12 mars, 14 heures
Samedi  9 avril, 14 heures

Travaux suggérés : observations du terrain et discussions sur les projets, taille du buddleia, régulation ailantes, préparation du terrain pour semis en mars, avril et mai (par exemple semis de moutarde, fève, avoine, phacélie) nettoyage : amener si possible vos outils (sécateur, fourches bêches, etc. ) et graines.

Nouvelles du terrain :
Quelques gros dépôts intentionnel de bouteilles (plusieurs dizaines) au milieu du terrain nous suggèrent que peut-être nous devrions en effet boire un coup de temps en temps ensemble ! Mais maintenant, c'est à nous de faire le nettoyage, de même dans le bois, et je salue cet effort entièrement gratuit : de grandes baies vitrées ont été déposés et cassées. Métaphoriquement,  je dirais que cela doit nous inciter à plus de clarté et de transparence  sur nos objectifs sur ce terrain ! La réflexion continue…


Nous sommes trois  à venir en ce moment à ces rendez-vous mensuels : Sylvain Hélène et Péter ; avis aux amateurs, il y a de la place pour des projets variés, notamment dans le bois à côté ;  faites le savoir ! Nous faisons un compost et jardinons la nature: nous observons, découvrons et préservons les échos du passé tout en amenant notre propre touche : cela fait plus de quatre ans que nous attendons chaque fois au printemps le retour de cette jacinthe horticole en photo , qui a été préservée jusqu’à présent,  enfouie au pied de quelques arbustes dans la végétation, mais elle est maintenant  à découvert après le passage du bulldozer...


Après le débroussaillage au bulldozer, le pommier sur le mur du fond (produisant sans doute la variété Calville) témoin d'un riche passé horticole que l'on n'avait pas remarqué durant ces quatre ans, a pris soudain l'été dernier son développement et produit des fruits sur des branches très frêles : il va falloir le tailler, lui donner une intention. Depuis  trois mois, on remarque un cocon, une chrysalide ou je ne sais quoi, si le vous savez,  dites-le nous ! Nous remarquons aussi au sol depuis quatre mois une immense rosace au sol de 50 cm de  diamètre, peut-être des cardères semées en juin ? Les semis d'avoine et seigle ont bien démarré, la moutarde sur la butte aussi.  Entre terrain sauvage, témoin du passé et nouvelles plantations, nous jardinons la nature, avec plantes compagnes de l'Homme.


À bientôt
Péter Zalay

========================================


vendredi 8 janvier 2016

Nous sommes tous des naufragés de l'anthropocène !

Salut aux Rêveurs d'une  terre de Rêve !
Qu'en  2016 chacun mette en Terre ses Rêves.
Les prochains rendez vous sur le terrain, 11 rue Saint-Antoine, face  à la Collecterie sont  toujours le deuxième samedi de chaque mois à  14 heures, je ne ferai pas de rappel !
samedi 9 janvier, 14 heures
samedi  13 février,  14 heures
samedi 12 mars, 14 heures

 Amenez vos idées, si  possible vos outils (fourche-bêchs, sécateur, pioche, taille-branche,etc.), plants ....

Pour ce samedi  :
-comme d'hab',  observations du terrain et entretien.
- plantation tardive de quelques bulbes de tulipes et d'allium (ramenés d’Irlande)
- arrachage
à la pioche d’ailantes trop proches du mur, arbres réputés envahissants et émettant des secrétions par les racines peu favorable aux autres plantations ;
- arrachage de certains cornouillers, pour laisser la place à d'autres cultures au printemps ;
- recherche de pieds de vigne et taille de formation ; la vigne ne fait des fruits que sur le bois qui poussera dans l'année ;
- taille du buddhléia ;
- tout ce que vous avez envie de faire...

Nouvelles du terrain

Anna, Hélène, Sylvain, Péter Z. et Youssef sont venus en octobre, novembre ou décembre :

- il y  a une rosette de chardon tout à fait surprenante par sa taille (au moins 60 cm au sol), de l'autre côté de la butte : attendons de  voir le printemps qu'elle développe sa tige ;

- les semis de moutarde d'octobre sur la butte sont bien développés, nous aurons des fleurs au printemps s'il ne gèle pas, mais pas l'avoine, ou mangée par les oiseaux,

- le seigle semé en octobre et novembre sur la butte et derrière est plus ou moins bien sorti. (Hélène, Péter, Youssef )

- les pensées (Hélène) résistent, et prouve qu'elles existent ;

- la récolte de topinambours (Hélène, Sylvain) a été  bonne et a pu servir de projectile à quelques francs-tireurs de circonstance !

- une carcasse de scooter naufragé de l'anthropocène dans la deuxième partie du terrain ;

- un moment de paix et de méditation

avec la lecture de texte proposé par Hélène sur le thème de "Prière  pour la Terre " en novembre.

A bientôt
Péter Z


Afficher l'image d'origine


dimanche 3 janvier 2016

2016 rêves de Terre

Que 2016 rêves de Terre vous apportent le monde qui advient, depuis notre petit morceau de jardin forestier !
Afficher l'image d'origine

mardi 1 décembre 2015

Récolte de topinambours samedi 12 décembre

A l'occasion du rendez-vous mensuel, le deuxième samedi de chaque mois, venez, samedi 12 décembre de 14h à 16h, récolter les topinambours du jardin forestier !

   Résultat de recherche d'images pour "topinambour"

Gratin de topinambour (sur Marmiton.org)

Temps de préparation : 10 minutes
Temps de cuisson : 30 minutes

Ingrédients (pour 6 personnes) : - 1 kg de topinambours
- 30 cl de crème liquide ou de crème fraîche
- 4 cuillères à soupe de parmesan râpé
- 3 cuillères à soupe de chapelure (de préférence faite soi-même)
- 2 cuillères à soupe de thym
- le jus d'1 citron
- sel, poivre
- un peu d'huile d'olive

Préparation de la recette :

Eplucher et couper en rondelles d'environ 5 mm les topinambours. Les garder dans de l'eau froide.
Préchauffer le four à 220 degrés.
Bien mélanger dans une grande terrine la crème, le jus de citron, 3 cuillers à soupe de parmesan, 2 cuillers de chapelure 1 cuiller de thym.
Egoutter les topinambours et bien mélanger à la préparation.
Verser le tout dans un plat allant au four, si possible pyrex d'environ 4-5 cm de profondeur.
Mélanger le reste du parmesan de la chapelure et du thym avec sel et poivre selon le goût et en saupoudrer le plat. Verser sur le tout quelques gouttes d'huile d'olive.
Cuire au four pas plus de 30 mn, les topinambours doivent rester croquants.
On peut mettre au grill les dernières minutes pour faire gratiner.

dimanche 25 octobre 2015

Au Jardin forestier, entrant dans la saison sombre !

Salut au  Rêveurs d'une Terre de rêve !

Les prochains rendez-vous sur le terrain (11, rue Saint-Antoine, face à la Collecterie) ont été discutés la dernière fois :

- dimanche 1er novembre à partir de 14 heures - avec

"prière pour la Terre "et lecture de textes, proposée par Hélène

- mercredi 11 novembre à partir de 14 heures
- samedi 14 novembre  à partir de14 heures.

Les activités :
- partage d'observation et d'idées pour ce jardin de biodiversité humaine, animale, minérale et végétale.
- arrachage de cornouiller et  d’ailantes, dégagement du buddléia, désherbage sélectif, préparation du sol et semis de seigle, avoine, blé, fève, moutarde, plantation de bulbes.
Apportez vois graines , bulbes, ainsi que
vos outils, la Collecterie (où sont stockés nos outils) étant fermée dimanche 1er et mercredi 11.
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Résultat de recherche d'images pour "ray-grass"

(Ray-grass, graminée fourragère)

Samedi 10 octobre, nous étions quatre : Hélène, Sylvain, Maurice et Péter Z.

Hélène et Maurice ont planté leurs meilleures pensées, Maurice et Sylvain ont pris soin du compost qui présente de beaux mycéliums blancs (filaments de champignons), Péter a planté des campanules et semé du ray-grass, de la moutarde, de l’avoine et du seigle. Nous avons eu la visite de deux voisins, et toujours les ados joueurs de ping-pong, (et aussi de PONG–PONG, à bon entendeur salut !)
A  bientôt

Péter Z

mercredi 7 octobre 2015

Nouveau rendez-vous sur le terrain samedi 10 octobre 2015

Salut !

Rendez vous sur le terrain de Rêve de Terre,11 rue Saint-Antoine; samedi 10 octobre à partir de 14 heures jusque vers 16 heures.

programme:
- observations de la végétation du terrain ;
- partage de nos idées sur les projets de cultures ;
- défrichage léger (amarante, morelle noire) et semis de seigle, d'avoine, de blé, de féverole ou autres  graines ou plantes que vous amèneriez, le but étant d'occuper et  de structurer le sol avec des systèmes racinaires profonds, jusqu'au printemps ;
- abattage des ailantes qui endommagent le mur;
- régulation de la biodiversité : arrachage des cornouillers, ailantes, ronces, clématites ;
- taille du buddléia...

Venir si possible avec vos gants et outils (sécateurs, scie
s...)


Afficher l'image d'origine

Travaux  et observations durant nos visites du 8 septembre (Sylvain -sous la pluie ) et 15 septembre (Péter -Hélène ) :
- rencontre amicale avec de jeunes enfants du quartier (5 à 8 ans) qui ont participé à la taille, bêchage et jardinage ;
- rencontre avec les ados joueurs de ping-pong ;
- mise en valeur de l'entrée du terrain : défrichage et semis ;
- semis de moutarde, avoine et seigle ;
- arrachage de plantes pionnières (clématites, ailantes, cornouiller...) ;
- nos semis de de juin on finalement donné des résultats inespérés et surprenants, car à peine visibles au  mois d'août, suite aux pluies du mois d'août :  tournesol géant de plus de deux  mètres, plusieurs pieds de maïs, de la moutarde, du sarrasin, du bouillon blanc. Plants de pomme de terre bien développés...
- de nombreux plants de tomates spontanés,sans doute des graines restées dans le sol ou apportées par le compost, se sont développés et n'ont pas souffert de la sécheresse, mais les fruits sont encore verts ;
- au fond du terrain, un pommier qui devait végéter à l'abri des ailantes  a soudain pris son essor contre le mur, une branche trop frêle ploie sous quatre pommes en excès, sans doute des "Calville ", ancienne variété cultivée à Montreuil ;
- des plantes sont réapparues : le buddleia en fleurs, les pieds de vigne, les phytolaques, les clématites des haies. Sur le  terrain dégagé  et ensoleillé apparaissent des ailantes. 

Bon, à plus
Péter Z.

PS :   Samedi et dimanche - pic-nique et fête-  un peu plus haut dans la rue, au  60, rue Saint-Antoine dans le magnifique jardin "Pouplier" entretenu par "Le Sens de l'humus ", dans le cadre du "week-end de la paresse" : https://senshumus.wordpress.com/

lundi 3 août 2015

Adieu et espoirs...

Les souvenirs et ce que nous y avons appris pendant ces quatre ans (sur le sol,la végétation, l'environnement, le voisinage ) restent précieux et indestructibles...

Alors  adieu:
- aux ailanthes glanduleux aux feuilles à l'odeur de chocolat
- aux pommiers palissés que nous avions taillé, restes d'un passé arboricole
- à l'ancienne vigne cherchant la lumière en haut des arbres
- au phytolaque  qui n'empoisonnera plus personne,
- à la clématite qui allait enlacer  les cornouillers pour faire une voûte en pergola.
- au buddléia qui voulait jouer au lilas  pour ne pas être envahissant,
- au sceau de Salomon qui n'a pas su rendre justice,
- aux jacinthes horticoles qui revenaient d'un temps ancien depuis quatre ans avec impatience chaque printemps au pied du mur de refend,
- au cognassier, historique  premier support  utilisé pour greffer  des poiriers:
- à l'asparagus qui apparaissait parfois, témoin de la floriculture d'une époque,
- au merisier-ceriser cherchant  désespérément le ciel, dans un espace improbable et obscur et que j'avais amputé de sa branche principale pour l'inciter  à des ambitions plus réalistes;
- au chêne, qui n"avait  vraiment pas à sa place et que nous avions cependant épargné après une polémique.
- aux framboisiers, héliantis, verges d'or, asters, consoudes, compagnons blancs, , avoines ,phacélies,  pommes de terre, haricots, petits pois, choux raves, topinambours et poireaux qui ne fleuriront pas....

Et  c'était beau, ni rare, ni extraordinaire, apparaissant comme un fatras de verdure à l'abandon. Ce n'est qu'un au-revoir, le sol est plein de graines et de vie ! La surprise de voir ce qui apparait après un incendie de forêt ou une pluie dans le désert. Qui va gagner maintenant dans la lutte entre les  végétaux ? Va-t-on voir  apparaitre quelques espèces qui a attendent leur moment  ? Nous jardinions la nature d'un espace boisé classé,envahi  à notre arrivé de clématite, ronce ,cornouiller, qu'en quatre ans, il est devenu autre ...le jour d'après, peut être  allons nous jardiner une Autre Nature...
Nous serons "les jardiniers de 'l'ombre"à lire ce livre rare...pour comprendre la suite...

Longue vie  aux nouveaux voisins!

Péter z

vendredi 24 juillet 2015

Message de Peter BENOIT aux adhérents le 25 juin 2015, après la destruction au bulldozer de la partie cultivée du Jardin forestier.

Hallucinant !

« La démocratie participative est en réalité une forme d’aveu, ou en tout cas un mensonge » (Franck LEPAGE)




Le 10 mars 2015 se réunissait le Conseil du quartier Paul Signac/Murs à pêches, en présence « d’une trentaine d’habitants et représentants associatifs, incluant le collectif d’animation du conseil de quartier , un groupe de jeunes accompagnés par le service Rues et Cités impliqués dans le projet « espace d’entente de la rue Saint-Antoine » et Céline Nachef, chef de service éducatif de Rues et Cités, Romain Minod, architecte, membre de l’association Collectif 14, encadrant des étudiants en licence pro « éco-construction» de l’Université Pierre et Marie Curie (Paris VI) impliqués dans le même projet. Pour la Ville : Élues : Riva Gherchanoc. Claire Compain excusée. Carmeline Cosenza de la Direction des Solidarités et de la Coopération, Abdelkader Guerroudj et Amandine Vermeersch de l’antenne de quartier Lenain de Tillemont ».

Parmi les participants, deux adhérents de Rêve de Terre, venus à titre individuel, c’est-à-dire non mandatés par notre association.

Entre autres points à l’ordre du jour figure un projet d’aménagement de proximité (et le vote de l’enveloppe participative correspondante) prévu sur la parcelle de Rêve de Terre.

Extraits choisis :

Le compte-rendu de réunion indique que trois habitants/acteurs du quartier (Fabrice Berthereau, Luigi Brion, Céline Nachef, chef de service éducatif de l’association Rues et Cités) viennent présenter le projet sur lequel ont travaillé durant plusieurs mois des habitants, des jeunes du quartier, l’association Rues et Cités, 18 étudiants accompagnés par Collectif 14 et Liliana Motta, avec l’antenne de quartier.


Précisons que depuis cette réunion (dont nous n’avons jamais reçu le compte-rendu), notre association n’a jamais été formellement contactée pour participer au projet. Lequel, qui se proclame participatif, ne prend pas la peine d’impliquer l’association qui gère depuis trois ans et demi la parcelle en question par convention avec la municipalité !

Selon ce fameux compte-rendu, L’association Rêve de Terre a donné un accord de principe pour le partage de cet espace, qui serait aménagé à l’entrée de la parcelle, sur 8 mètres de profondeur, avec une table de ping-pong et du mobilier urbain (bancs, chaises, table).

Le fait que les deux adhérents présents ont trouvé l’idée plutôt bonne a semble-t-il donné des ailes à nos aménageurs impénitents, qui, sur le papier, ont dans un premier temps la prudence de noter que : La conception de l’espace situé sur la parcelle de Rêve de Terre doit être faite en lien avec cette association qui a une fine connaissance de ce patrimoine boisé. Le classement de la parcelle au PLU (espace boisé classé avec espèces remarquables) requiert d’ailleurs une déclaration préalable pour que le projet puisse être aménagé.

Notons à ce stade que la précédente municipalité, nous ayant précisé que tout déboisement était expressément prohibé dans un Espace Boisé Classé, la transformation en mini-square d’une partie de cet espace frise l’illégalité…

Le statut de ces espaces : la participation des habitants, l’implication des usagers seront le gage de leur bonne intégration dans le territoire. On pourrait envisager un mécanisme de cogestion. Il y a donc un fort enjeu de communication pour accompagner la réalisation et assurer la pérennité de ces lieux. Il conviendra d’être extrêmement clair sur l’articulation  des responsabilités et qu’un règlement soit élaboré dans cet esprit.

Le porteur du projet : le Collectif 14, association constituée d’architectes qui s’engagent à développer une approche de co-construction intégrant la participation des habitants...

Voilà donc affirmée quatre fois dans le même texte, une bonne volonté participative, qui n’a que seule contradiction de passer par-dessus notre association, laquelle n’a jamais été impliquée dans ce processus !

Le projet est mis au vote. Sur les 31 votants (hors représentants de la Ville), 26 se prononcent pour, 5 s’abstiennent. Le projet est adopté.

Le 11 mai 2015, soit deux mois (toujours sans nouvelles) après le Conseil de quartier, un courriel de l’antenne de quartier est envoyé à notre co-présidente, Anne (sur une adresse personnelle), qu’elle n’aura pas l’occasion de lire, perdu dans les spam de son ordinateur…

Le 19 mai, l’association reçoit enfin un courriel (et un message sur mon portable personnel) nous demandant de venir signer un avenant à la convention qui nous lie à la Ville, présentant la chose comme une formalité, et expliquant au passage quedes membres de Rêve de Terre ayant donné leur accord, les travaux commençaient cette semaine

Le 21 mai, nous signons donc un avenant qui a le mérite d’être clair (sur les responsabilités), car ne portant que sur la question d’une réduction de la parcelle de 100m2, ce qui au passage semble plus grand que l’espace de 8 mètres de profondeur voté au Conseil de quartier. Cet espace, donnant sur la rue Saint-Antoine sur toute la largeur de la parcelle,  bien que situé dans la partie la plus ensoleillée de ce morceau de terrain, ne remet pas en cause nos cultures (quelques buttes et arbres fruitiers) ni l’aménagement qui se situent au-delà.

Dans la foulée, il nous est expliqué que, non seulement les travaux ont commencé, mais que les ouvriers ont par erreur dégagé le terrain au bulldozer au-delà de la zone indiquée, jusqu’au premier mur de refend.

Nous sommes tellement ébahis, que nous ne trouvons pas mieux que de sauver les meubles en demandant de l’aide (matérielle et humaine) pour y refaire pousser quelque chose…

Après la réunion, Anne et moi passons voir la parcelle : en effet, tout a été rasé jusqu’au mur du fond. Pas un brin d’herbe, y compris près des murs. Une surface de terre nue. Plus de trois années de travail dévastées, le vieux pommier, le cognassier, la lasagne de compost, les trois buttes permacoles en triskell, les plantations expérimentales dans le bosquet, et bien sûr le cabanon que nous avons tenté à plusieurs reprises de remettre en état, tout a disparu…

Même le mur du fond, déjà en partie écroulé sous les épreuves du temps et surtout les briques de futurs bénéficiaires de l’imminent « espace d’entente de la rue Saint-Antoine », s’est encore plus écroulé à cause du passage du bulldozer…

Peter B., encore sous le choc…

mercredi 27 mai 2015

Un vrai Café permacultre & transition

Un Café permatransitionnel dans un vrai troquet :

rendez-vous

lundi prochain 1er juin 2015

de 18h30 à 20h

au Bar de la place

2, place de la République

(Montreuil, M° Robespierre, sortie rue Barbès)

 

Comme d’habitude, aucun ordre du jour : le programme, c’est vous qui le faites !

Partageons nos envies, projets et rêves permacoles !

À lundi ?

 

Peter


                                    



mercredi 20 mai 2015

Ami-e-s de Rêve de Terre, rejoignez le collectif PermaMontreuil aux festival des Murs à pêches, dimanche après-midi !

Résultat de recherche d'images pour "map festival des murs à pêches"programme pour internet 1

programme pour internet 2programme pour internet 3programme pour internet 4

Milpa !